La Sophrologie

C’est une méthode qui peut être pratiquée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie, un art de vivre.

La vivre et l’expérimenter, permet de réellement savoir ce qu’elle est et ce qu’elle peut apporter.

 

Définition de la sophrologie

SOS = harmonie, équilibre, sérénité

PHREN = esprit, conscience, cerveau

LOGOS = étude, science, discours

 

C’est la science de la conscience en harmonie.

 

Les grandes lignes de l’histoire de la sophrologie 

En 1960, la sophrologie a été fondée, par Alfonso Caycedo, neuro-psychiatre.

A cette époque, il pratique l’hypnose pour le confort de ses patients.

Mais il souhaite qu’ils puisent devenir autonomes et acteurs de leurs améliorations.

La sophrologie est née de cette prise de conscience.

Elle est avant tout une pédagogie.

 

Entre 1965 et 1968, Alfonso Caycedo part en voyage en Inde, au Tibet et au Japon pour y étudier les pratiques psycho-corporelles. Il s’initie au yoga indien, au bouddhisme tibétain et au zen japonais.  Il y trouve une richesse exceptionnelle pour l’étude de toutes les possibilités de la conscience. 

 

Tout en continuant à donner des cours et en exerçant la psychiatrie, il crée les premières méthodes sophrologiques et avec ses collaborateurs, les soumet à des vérifications rigoureusement scientifiques. Il entraîne de nombreuses personnes à ces méthodes et réalise un important travail de recherche et de diffusion de la sophrologie.

 

En 1988, il  crée la sophroprophylaxie ouverte à tous en parallèle à la sophrologie clinique réservée au monde médical qui seule existait jusque là.

 

La sophrologie s’ouvre au monde du sport, de l’éducation et de la prévention comme le stress. Il décide de faire de sa méthode et de son enseignement une marque déposée : elle devient la « sophrologie caycédienne ® ». Il s’installe en Andorre.

© 2018 par NT

  • Facebook - Sophrologie Sylvie Vignes
  • YouTube - Sophrologie Sylvie Vignes
  • LinkedIn - Sophrologie Sylvie Vignes